NOUS SOMMES UN, JE NOUS AIME – Gwen Clappe

JE SUIS HOLOTHÉRAPEUTE ET J’ENSEIGNE LA SANTÉ GLOBALE ET COMMENT CHACUN PEUT PARVENIR À UNE AUTONOMIE AVEC DES OUTILS THÉRAPEUTIQUES SIMPLES ET EFFICACES.

« JE SUIS NÉ ET J’AI GRANDI À L’ÎLE DE LA RÉUNION, DE L’UNION D’UN PÈRE FRANÇAIS, CHRÉTIEN ET DENTISTE, ET D’UNE MÈRE MALGACHE, CHAMANE ET THÉRAPEUTE.

CE MÉTISSAGE ET CE CHOIX D’INCARNATION M’A PERMIS TRÈS TÔT DE DÉVELOPPER UNE CONSCIENCE DE LA VIE SANS NOTION DE JUSTICE, DE MÉRITE OU DE CHANCE.

CET HUMANISME EN CONSCIENCE, CONJUGUÉ À DES DONS NATURELS D’EMPATHIE, DE SENSIBILITÉ, DE COMPASSION ET DE TÉLÉPATHIE, M’ONT DONNÉ DÈS MON PLUS JEUNE ÂGE UN DÉTACHEMENT ET UNE BIENVEILLANCE ENVERS TOUT UN CHACUN.

« POURQUOI CERTAINS NAISSENT DANS UNE FAMILLE AISÉE ET D’AUTRE DANS UNE PAUVRETÉ TOTALE, AU SEIN MÊME DE MA PROPRE FAMILLE? »

EN GRANDISSANT J’ATTIRAIS PRINCIPALEMENT TROIS SITUATIONS CHEZ LES AUTRES, DE PAR MES VIBRATIONS ET ÉNERGIES: LES PERSONNES AYANT GRANDI SANS PÈRE, CELLES AYANT SUBI DES ABUS SEXUELS ET CELLES AYANT DES DONS À ÉVEILLER.

JE NE RENCONTRAI PRESQUE EXCLUSIVEMENT QUE DES PERSONNES CONCERNÉES PAR CES CAS DE FIGURE ET RÉALISAIS QU’ELLES SE SENTAIENT BIEN EN MA PRÉSENCE.

LA VOCATION DE GUÉRISSEUR, CHAMANE OU THÉRAPEUTE GRANDISSENT EN MOI PAR UN ORDRE NATUREL, COMME SI JE N’AVAIS PAS CHOISI CETTE ORIENTATION MAIS QU’ELLE ME TENDAIT LES BRAS.

gwen-clappe
gwen-tal-johanne

TOUJOURS PASSIONNÉ DE L’ÊTRE HUMAIN JE M’INTÉRESSAIS À LA PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, ETHNOLOGIE, ÉSOTÉRISME, THÉOLOGIE, PHILOSOPHIE ET SPIRITUALITÉ, TOUT CE QUI TOUCHAIT À LA COMPRÉHENSION ET LA CONSCIENCE DE L’HUMAIN ET SES MULTIPLES POTENTIELS, DE SA LUMIÈRE ET SON OBSCURITÉ.

C’EST FINALEMENT VERS 25 ANS QUE JE DÉCIDAIS D’EN FAIRE UN MÉTIER CAR C’EST FINALEMENT CE QUE J’AVAIS TOUJOURS FAIT ET ENSEIGNÉ AUTOUR DE MOI, UN MÉTIER QUI DEMANDE D’ÊTRE SOI-MÊME DANS UNE QUÊTE D’ÉVOLUTION PERPÉTUELLE DANS L’AMOUR, LE BONHEUR ET LA PAIX.

UNE QUÊTE D’ACCOMPLISSEMENT SPIRITUEL QUE JE SOUHAITE VIVRE ET PARTAGER DANS CETTE INCARNATION. »

C’EST FINALEMENT VERS 25 ANS QUE JE DÉCIDAIS D’EN FAIRE UN MÉTIER CAR C’EST FINALEMENT CE QUE J’AVAIS TOUJOURS FAIT ET ENSEIGNÉ AUTOUR DE MOI, UN MÉTIER QUI DEMANDE D’ÊTRE SOI-MÊME DANS UNE QUÊTE D’ÉVOLUTION PERPÉTUELLE DANS L’AMOUR, LE BONHEUR ET LA PAIX.

UNE QUÊTE D’ACCOMPLISSEMENT SPIRITUEL QUE JE SOUHAITE VIVRE
ET PARTAGER DANS CETTE INCARNATION. »

Gwen