Les derniers articles

À fleur de peau

Je me souviens il y a des années d'une stagiaire qui était trop sensible... elle m'avait tellement touché... je lui avais dit à l'époque "ça tombe bien c'est ma spécialité, faire de notre pire défaut notre plus grande qualité". Je la revois encore terminer le stage le visage radieux et heureux rempli de larmes de joie.

Depuis 3 mois je vous raconte mes introspections, le travail sur moi d'accueillir mes colères, de soigner mon enfant intérieur, et plus récemment de ne pas écrire pour plaire mais pour témoigner de mon humanité, être authentique, sans paraitre sage.

Je repense à mes patients des dernières semaines, avec qui j'ai pleuré parfois, éclaté de rire, serrer dans mes bras, partager la gratitude d'évoluer ensemble. En fait le simple fait qu'on m'accorde sa confiance m'honore à un point... c'est admirable!

J'accueille tellement mon humanité et la votre que je retrouve mon hypersensibilité, sujet que j'ai choisi d'aborder à ma prochaine conférence, mais aujourd'hui je dois partager.

Ce flux d'émotions, de sensations, de vibrations, qui me traverse, je n'ai plus de filtres en fait! Un enfant qui joue me remplit le coeur de joie, comme je peux éclater en sanglot devant une publicité émouvante. Tout coule... sans barrières ni barrages.

J'ai les nerfs à fleur de peau... ou plutôt je suis à fleur de peau. Non par susceptibilité, mais comme certains disent de mes écrits, par "sensiblerie".

J'ai fais une erreur récemment... je travaille sur l'effet miroir donc j'accepte ma compassion dans mes séances, au service de ma médiumnité, pour donner les clés les plus justes... mais j'ai fais l'erreur de tellement me retrouver dans quelqu'un que j'ai "tout pris" et par choix en plus. J'ai fais le sauveur, avec mon âme qui m'a dit "aide-le" et mon ego qui m'a dit "prend tout, toi tu gères la souffrance mieux que lui, t'as l'habitude". Bon j'ai pris toutes ses souffrances... et à la fin de la séance il m'a dit "wow, je me sens tellement léger, j'ai l'impression d'avoir perdu 10kg!". Tu m'étonnes...

Depuis je lache... grammes par grammes... et je ris de moi... mon ego me prend vraiment pour un warrior! Il faudra que je l'éduque à tenir compte de ma faiblesse.

Aujourd'hui c'est la fête des mères... alors je pense à ma mère bien sur, mais à toutes les mères, du monde et de tous les temps. MERCI. Merci de nous permettre ces expériences sur Terre, merci maman de me permettre de vivre cette incarnation.

Ah... qu'est-ce que j'aime la vie, ressentir, m'émerveiller ou m'effondrer... avec Foi en moi, en chacun et en l'Humanité.

Sincèrement, mon âme, tu as fait un sacré choix d'incarnation! Et vous tous, connectez-vous aux votres, quelle courage n'est-ce pas?

Bénissons nos vies, et nos mères, bonnes ou mauvaises, tout cela c'est grâce à elles.

Gwen Clappe

Contact

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

© Gwen Clappe 2020 - Tous droits réservés

Design & communication www.pikystudio.ch