Les derniers articles

En 2020 je Suis Devenu Maniaque, Mais Je Me Soigne

Mes chers amis, je me confesse, en sachant bien sur que certains comme moi sont devenus maniaques en 2020.

Pour ma part cela avait déjà commencé depuis quelques années, depuis que je me déplace régulièrement pour animer des stages et conférences.

J'ai des valises de chaque taille, des bagages a main, un trousse de toilette bien organisée, mon kit santé que j'amène partout (oui oui il se peut qu'en venant chez vous j'ai des citrons, du curcuma, de l'ail, du poivre et du gingembre sur moi).

J'ai des vêtements adaptés à chaque saison, et pour chaque activité, pour chez moi, et mes déplacements.

N'étant pas matérialistes en plus, j'ai l'essentiel, j'ai tout, JE N'AI PLUS BESOIN DE RIEN !

Mais en 2020 cela s'est aggravé, vu que j'avais plus de temps... vous me voyez venir?

Je fais le ménage chaque matin avant de recevoir un patient à domicile ou par skype (alors que par skype on s'en fiche un peu), et même quand je suis seul je fais le ménage quand même.

Quand j'utilise l'extracteur de jus, je le nettoie immédiatement après, j'ai des cahiers et classeurs adaptés à chaque chose, même mon ordinateur est rangé, ordonné, c'est limite si je ne passe pas un coup d'éponge sur le bureau!

Si ça continue comme ça, je vais sortir des dessous de verres pour mes invités avant 40 ans, les syndromes deviennent graves!

Bon encore tout ça n'est pas dérangeant vous me direz, mais il m'arrive même de devenir chiant avant les gens qui viennent chez moi, pour une miette qui tombe sur le tapis, une goutte de vin qui déborde d'un verre, ou trop de tasse qui s'accumule dans l'évier.

Je me vois, j'essaie parfois de respirer et ne rien dire... mais c'est dur ! Et vu que je l'enseigne, je sais bien que si Bouboule me torture pour si peu c'est que cette maniaquerie devient maladive.

Vous allez rire, j'ai eu un déclic, avec une amie, a qui je parlais récemment de cela et qui me rassurait plusieurs fois "tu es propre c'est tout!"

Mais un jour lors d'un balade dans le quartier, la voilà soudainement prise d'une envie de chocolat, on rentre dans une Migros (un magasin alimentaire suisse), nous voilà dans le rayon, d'un coté des biscuits de l'autre des tablettes de chocolat (oui oui en suisse le chocolat peut faire un rayon complet, il y a le choix). Je regarde tout... rien ne m'a fait envie. Elle me dit "prends, pour ton enfant intérieur!"

- Mon enfant intérieur n'aime pas le sucre... et il n'y a pas de mangue ou litchis...

Bref je reviens à l'essentiel... pendant qu'elle choisissait son chocolat... j'ai rangé les articles du rayon qui n'était pas parfaitement aligné

Elle se retourne, elle me regarde et éclate de rire "Verdict, oui tu es vraiment, MAIS VRAIMENT devenu maniaque!".

Voilà, donc ma thérapie par la saleté... m'autoriser moins de rangement et plus de saleté, coucher bouboule quand je vois des comportements qui me heurtent, ne rien faire remarquer à personne sur son hygiène.

Alors quelqu'un se joint à moi? Il y a des maniaques qui veulent se guérir? lol

Le but n'est pas d'être propre ou sale, mais souple... sans extrémisme! Souhaitez moi bonne chance, et ceux qui veulent se soigner, faites moi signe c'est mon métier

Gwen CLAPPE

 

Contact

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

© Gwen Clappe 2020 - Tous droits réservés

Design & communication www.pikystudio.ch