Les derniers articles

N'abandonne jamais

Hier soir je suis tombé sur une vidéo...
D'un homme suivi par la police car il n'avait pas de masque, puis tabassé pendant 15 à 20min par ces "forces de l'ordre", sous une pluie de coups et une pluie de mots... SALE NÈGRE !
(...)
Un homme innocent, dans un pays démocratique, qui revendique fièrement sa police républicaine... Entre rage et tristesse, je ne me suis rarement senti aussi fier d'être un sale nègre.
En tant que métis, on choisit parfois son camps, mais souvent celui des opprimés. Pas de chance j'ai du sang d'Europe, d'Afrique et d’Asie, presque dans tous les cas je me sens concerné.
Puis j'ai repensé à cet article que j'ai lu la semaine dernière, un procès de 10 ans contre 20 pompiers de Paris ayant violés pendant 2 ans une gamine dès ses 14 ans. Gamine broyée par les évènements, qui a fini par se défenestrée et aujourd'hui handicapée à vie.
J'ai repensé à ces gilets jaunes qui ont perdu une main, un œil, ou, non moins gravement leur confiance aux CRS.
J'ai repensé à ces militaires violant des femmes qu'ils sont censés aidé, aux casques bleus coupables de programme "aliments contre sexe".
Puis... j'ai eu une vision du 14 juillet... ou tous ces corps de métier défilent à la gloire de la France.
C'est ça la France? C'est ça protéger son pays? C'est ça aider son peuple? C'est ça venir en aide?! VOUS N'AVEZ PAS HONTE?
J'ai respiré longuement d'hier soir à maintenant, et suis bien conscient qu'on ne peut pas tous les mettre dans le même panier. Que parmi les policiers, les CRS, les militaires et les gendarmes il y a une majorité des personnes qui ont de belles et grandes valeurs. Alors je me demande pourquoi cette solidarité? Ce soutien indéfectible entre "frères d'armes"?
Je me souviens d'une conversation avec mon frère et mes cousins sur la gravité de certains actes et notre solidarité : nous avions conclus un pacte tous ensemble : nous sommes solidaires, mais pas devant l'inacceptable.
Si l'un de nous frappe sa femme, viole, détruit ou tue quelqu'un nous ne serions pas solidaires.
Aussi je vous demande, à tous, de ces corps de métier d'être solidaire pour AIDER, SAUVER, FAIRE LA JUSTICE, face à de tels méfaits.
N'abandonnez jamais vos rêves,
Je n'abandonnerai jamais l'idée de voir un monde meilleur,
Nous n'abandonnerons jamais la LIBERTÉ, L'ÉGALITÉ ET LA FRATERNITÉ.
Nous n'abandonnerons pas une victime de racisme, de sexisme, de pauvreté, d'injustice en tout genre.
Nous défendrons chaque être humain comme un frère ou une soeur.
Et nous continuerons à soutenir la police, l'armée ou la gendarmerie qui joue son rôle dignement.
Nous n'abandonnerons jamais la solidarité.

Gwen Clappe – 27.11.20

 

Contact

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

© Gwen Clappe 2021 - Tous droits réservés

Design & communication
www.pikystudio.ch