Les derniers articles

Savez-vous ce qui est plus dangereux
qu'un virus ?

Bonsoir, 


SAVEZ-VOUS CE QUI EST PLUS DANGEREUX QU'UN VIRUS?

Depuis qu'a débuté cette maladie, épidémie, pandémie, (ou connerie, pour les plus sceptiques), il y quelque chose qui se propage à vitesse grand V et qui m'inquiète davantage, bien que je connaisse la face obscure de l'être humain... ça s'appelle LA MÉCHANCETÉ.

Entre les propos racistes sur les asiats et maintenant les italiens, les blagues vaseuses, et les comparaisons inutiles (le SIDA tue plus que le Coronavirus, semble être un excellent argument, un peu comme si vous compariez le nombre de décès par suicide avec ceux dûs à la pollution pour conclure "ben vous voyez que le suicide c'est rien!"), loin de moi l'envie d'être pour ou contre, avoir peur ou rassurer, je ne suis pas scientifique ; mais cela ne nous touche jamais tant que nous ne sommes pas concernés.
Comme je réponds simplement lorsqu'on me demande mon avis à ce sujet : "si c'était quelqu'un de ta famille, même un seul mort te paraîtrait grave, et trop, n'est-ce pas?"

Mais ce soir, c'est... trop... de méchanceté...
Je tombe sur une publication Facebook dans un groupe de santé/spiritualité, de quelqu'un de forte corpulence, au sujet du Virus et lis en commentaire :
"Le coronavirus est moins dangereux que l'obésité".

Mais dans quel monde vit-on?
Vous rendez-vous compte parfois de ce que vous dites?
Ce soir j'ai envie de pleurer, non pas à cause du Coronavirus, mais pour toute cette haine, ces ressentis profondément enfouis qui ressurgissent sous le coup de l'émotion, pour vomir sur les différences : de continents, de cultures, de couleurs, de corps...

J'ai beau être humaniste et croire en un monde meilleur, quand je lis ce genre de choses je désespère, je n'en peux plus de vous (pas tous, évidemment, ceux capables de tels propos). Mais j'ai l'habitude et demain au réveil j'irai mieux et serai reparti.

Alors je nous invite (je m'y inclus) à lâcher nos émotions et nous recentrer.
N'oublions jamais à qui nous parlons, avec qui nous argumentons et qui nous attaquons. N'oublions jamais que nous ne connaissons pas la vie des autres et que nos propos peuvent être d'une violence inouïe.

Nous avons le droit d'avoir peur, c'est humain, mais j'appelle à plus de responsabilité sur ce virus qu'est la méchanceté.

 

Contact

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

© Gwen Clappe 2020 - Tous droits réservés

Design & communication www.pikystudio.ch